Télécharger le programme complet en PDF

 

_____________

CONTEXTE
_____________

Le Mali vit l’une des plus graves crises de son histoire, sa partie nord est annexée par des sécessionnistes et au sud une crise institutionnelle, politique et sécuritaire sévit depuis le 22 Mars dernier.

Le pays va mal en ce moment et sa culture ne reste pas en marge. En effet, le secteur culturel est fortement affecté par cette situation et les acteurs et opérateurs culturels du pays en subissent les conséquences désagréables.

L’action culturelle n’a plus droit de citer cité, dans un climat
« culturel » morose. La culture sombre lentement mais surement dans la léthargie.

C’est à cet effet que le Réseau KYA – le réseau des acteurs culturels du Mali – à initié un séminaire des acteurs culturels, le samedi 26 Mai 2012, pour plancher sur les voies et moyens afin relancer les activités culturelles au Mali et faire de la culture un tremplin de sortie de crise. La rencontre a réuni une cinquante de participants, y compris des personnalités clés du monde de la culture au Mali.

Ainsi est né le programme de relance de l’action culturelle : Une action et une vision pour bâtir l’avenir du Réseau KYA pour un sursaut national face à la crise.

___________________

LE RESEAU KYA
___________________


KYA est un réseau d’acteurs culturels du Mali né de la volonté de ceux-ci de mettre en place un espace de réflexion et d’analyse des problèmes de la culture et des différents secteurs culturels du
Mali.

Cette mission se fera à travers la formation, l’échange, l’information, la communication, le plaidoyer et le lobbying; afin de faire de la culture un axe de développement stratégique au Mali, avec
la création d’emplois décents et la promotion des industries culturelles.


Le Réseau KYA se donne pour mission


de développer l’art et la culture, d’appuyer l’économie locale, de faciliter l’accès au marché, de contribuer à la valorisation et au développement des expressions artistiques.


de créer des effets de synergies entre les membres en stimulant les échanges entre ses représentants, en encourageant la mutualisation de ressources et de compétences ainsi que la formation des acteurs, en élaborant des propositions visant à améliorer la visibilité et
l’efficacité de l’action associative, en apportant sa contribution à la représentation des intérêts du secteur associatif, en organisant des colloques et des séminaires scientifiques, culturels et sociaux ;

 

____________________________________

OBJECTIFS DU PROGRAMME
‘’ une action et une vision pour bâtir l’avenir ‘’
_____________________________________

Ce programme a pour objectif principal de relancer l’action culturelle au Mali et de faire de l’art et la culture un tremplin pour la sortie de crise, tout en offrant une nouvelle perspective à l’art.

Objectifs spécifiques :

Relancer les actions culturelles, tout en redynamisant le cadre d’échange et de concertation qui existe entre les acteurs culturels;

Promouvoir l’image de marque du Mali, avec une meilleure information de l’opinion nationale et internationale.

Contribuer à la sauvegarde de l’art et la culture Malienne ;

Faire de l’art et de la culture un axe stratégique du développement et de la reconstruction du Mali de demain.

 

____________________________

RÉSULTATS ATTENDUS
DU PROGRAMME

____________________________

Les résultats attendus à la suite de cette importante rencontre sont les suivantes :


Des expressions artistiques et culturelles sont sauvegardées;
Des actions culturelles fortes réalisées contribuent à la sortie de crise ;
L’art et la culture deviennent un axe stratégique pour le développement du nouveau Mali
L’image positive du mali est promue.

____________________________

PROJETS ET ACTION
DU PROGRAMME

____________________________

Le programme « une action et une vision pour bâtir l’avenir » est composé d’un certain nombre d’actions et de projets cohérents et structurants qui sont les suivants :

1. Création du Fonds Maaya de solidarité et d’aide à la
création artistique pour les artistes

Ce fonds sera constitué d’un fonds de solidarité à l’endroit des artistes déplacés du Nord, mais aussi d’un fonds pour aider l’ensemble des artistes pour leurs activités de création artistique.

(Deadline Fin Septembre – début Octobre 2012)

2. Identification, protection, et pérennisations des grandes structures culturelles, notamment les festivals du Nord

Appuyer la tenue des grands festivals du sud et du nord, même s’il faut les délocaliser sur des sites du sud (ex. : Festival au Désert, Festival d’Essouk, etc.)
Mener une action de médiation pour protéger et soutenir toutes les structures culturelles au Mali.

(Deadline Juillet - décembre 2012)

3. Organisation d’un forum national sur le dialogue et la
diversité culturelle (à Mopti et Bamako)

Organiser des conférences thématiques relatifs à la diversité culturelle et au dialogue entre les peuples ;
Magnifier la diversité culturelle à travers des manifestations culturelles, regroupant toutes les sensibilités culturelles du pays.

(Deadline 22 23 Sept. à Bamako - Novembre à Mopti)

4. Organisation du Marché national des Arts Plastiques
à Ségou.

Réunir les différents artistes (arts plastiques) du Mali et de la sous-région et les inviter à faire des créations de qualité afin de promouvoir un marché d’art africain;

(Deadline Novembre 2012)

5. Organisation mensuel de rencontres culturels des artistes, acteurs culturels (artiste à la une, diner gala, sumu, baro) dans les centres culturels à travers le pays

Organiser des diner gala, des « Baro avec des artistes » en invitant des personnalités de la culture Malienne, afin lever des fonds pour aider les déplacés du nord ;
Organiser des conférences lors des
différentes activités avec des conférenciers
et des spécialistes des questions actuelles ;
Produire dix émissions télés

(Deadline Juillet 2012)

6. Conception et réalisation d’un plan de communication
pour diffuser une image positive du Mali

Organiser trois conférences de presse à l’international, mandater des personnes qui puissent donner des informations justes sur la situation du Mali dans les
médias internationaux ;
Produire cinq émissions culturelles et les diffuser sur le plan national et international ;
Créer un blog pour la visibilité des biens et services culturels, notamment produits par les acteurs culturels déplacés ;
Créer un blog pour les artistes sur le site du Réseau KYA ;
Inviter les historiens et les intellectuels à écrire sur la mémoire de notre riche histoire, à travers des catalogues, etc.
Mettre en oeuvre des actions intensives de communication pour une meilleure information de l’opinion nationale et
internationale
Faire recours aux communicateurs traditionnels pour la prévention et la résolution des conflits

(Deadline Juillet- déc. 2012 / 1er Conférence en Octobre à Paris)

7. Création de groupes de réflexion « Think tank » sur
les secteurs porteurs de la culture, en vue de produire de la pensée, et insuffler une nouvelle dynamique

Inviter les écrivains et les historiens à écrire sur la mémoire de notre histoire et de nos valeurs au moins une dizaine
d’articles.
Organiser des conférences débats lors des différentes activités avec des maîtres de conférences et des spécialistes des questions actuelles ;
Proposer des actions constantes en faveur de la paix pour réparer le tissu social pendant et après la crise (post-conflit).

(Deadline Juillet – Déc. 2012)

8. Organisation d’une journée des monuments

Organiser une journée de visite des monuments avec les étudiants et les scolaires.

(Deadline Septembre 2012)

9. Réalisation de la réplique (soit artistique ou identique)
des différents monuments détruits au nord

Répertorier tous les monuments représentatifs du pays qui ont été détruits;
Réaliser une réplique identique ou artistique du monument Al Farouk détruit au nord du Mali.

(Deadline Décembre - 2012)

10. Organiser un atelier de création avec les artistes
déplacés du nord (musique, art plastique)

Avec les produits, organiser des expositions dans plusieurs villes du sud et inciter les autorités et les partenaires à payer ses oeuvres afin d’aider ces artistes déplacés du nord ;

(Deadline Juillet - Décembre 2012)

 

_____________________

STRATEGIE DE
MISE EN OEUVRE

_____________________

Le présent programme sera mis en oeuvre par le Secrétariat Permanent du Réseau KYA basé à Ségou qui a déjà une grande expérience dans la conduite de tel genre de programme.

C’est un programme d’urgence face à la situation de crise actuelle qui va s’étendre sur une année afin de redonner un nouveau souffle à la culture Malienne.

Il sera mis en oeuvre progressivement par une action conjuguée
des efforts des membres et sympathisants du Réseau KYA dans un élan de solidarité et de sursaut national…selon un chronogramme bien déterminé.

Un recours sera également fait à des personnes ressources du monde de la culture du Mali et de la sous-région, des intellectuels, des historiens…pour
mener à bien les différents projets énumérés ci-dessus.

Des responsables de projet seront désignés au sein des membres ou des sympathisants du réseau pour piloter de manière judicieuse et efficace sous la houlette et la supervision du Secrétariat Permanent…

 

_____________________

CHRONOGRAMME
_____________________

La mise en oeuvre de ces différents projets se fera dans la période de Juillet 2012 à Juin 2013

 

__________

BUDGET
__________

À déterminer!

__________________

PARTENAIRES
__________________

Les partenaires sollicités pour le financement des projets sont :


La Fondation Néerlandaise DOEN
Mimeta, Centre Norvégien pour la Culture et le Développement
Le Ministère de la Culture du Mali

 

 

Télécharger le programme complet en PDF